HEALTHSHELTER AND SETTLEMENTFOOD SECURITY AND NUTRITIONWATER SUPPLY, SANITATION AND HYGIENE PROMOTIONCORE HUMANITARIAN STANDARDPROTECTION PRINCIPLESTHE HUMANITARIAN CHARTERWHAT IS SPHERE

Table des matières

Avant-propos

Remerciements

Qu’est-ce que Sphère ?

La Charte humanitaire

Principes de protection

Norme humanitaire fondamentale de qualité et redevabilité

Approvisionnement en eau, assainissement et promotion de l’hygiène (WASH)

Sécurité alimentaire et nutrition

Abris et habitat

La santé

Annexes

Index

Avant-propos

Le manuel Sphère marque son 20ème anniversaire avec la publication de sa quatrième édition. Il s’agit là du résultat d’une intense mobilisation, pendant toute une année, d’acteurs humanitaires du monde entier, et elle reflète deux décennies d’expérience dans l’utilisation des standards lors d’opérations de première ligne, de développement de politiques et de plaidoyer en faveur de la qualité et de la redevabilité.

Avec un cadre clair, fondé sur les droits, le manuel s’appuie sur les fondations juridiques et éthiques de l’humanitarisme, avec des orientations pragmatiques, des bonnes pratiques mondiales et une compilation d’éléments factuels venant en aide au personnel humanitaire sur le terrain.

Sphère occupe une place unique dans le secteur, ainsi que dans le paysage humanitaire qui est en constante évolution. La présente édition s’est clairement fondée sur les engagements internationaux pris lors du premier Sommet humanitaire mondial de 2016, l’Agenda 2030 de développement durable et d’autres initiatives d’envergure mondiale.

Néanmoins, même si le paysage politique ne cesse d’évoluer, nous savons que les besoins de survie immédiats des personnes touchées par les conflits et les catastrophes demeurent largement les mêmes, quel que soit le moment auquel la crise frappe. Sphère soutient des processus politiques mondiaux et locaux, et y contribue, en rappelant la nécessité fondamentale de fournir une aide assortie de redevabilité aux personnes pour qu’elles puissent survivre, se rétablir et reconstruire leurs vies dans la dignité.

La force et la portée mondiale de Sphère résident dans le fait qu’elle appartient à tous. Ce sentiment d’appropriation est renouvelé périodiquement lors de la révision des standards par les utilisateurs eux-mêmes. Il s’agit là d’un moment auquel nous réaffirmons collectivement nos engagements et convenons d’une action améliorée pour nous assurer que les praticiens disposent des meilleures informations disponibles partout où ils pourront travailler. Ceci fait de Sphère une référence de base et rappelle l’importance fondamentale de la dignité humaine et du droit des personnes à participer pleinement aux décisions qui les affectent.

Sphère est une des bases du travail humanitaire. Il s’agit du point de départ pour les nouveaux acteurs humanitaires ainsi qu’une référence permanente pour le personnel expérimenté. Elle fournit des orientations sur les actions prioritaires et les sources où trouver des informations techniques plus détaillées. Les standards de nos partenaires fournissent un soutien supplémentaire dans des secteurs spécifiques qui vont au-delà de Sphère, afin d’aider les personnes à récupérer et à prospérer.

La présente édition bénéficie de la contribution de milliers de personnes qui travaillent avec plus de 450 organisations dans au moins 65 pays. Cette portée mondiale reflète l’expérience de contextes divers, de défis extraordinaires et de différents types d’acteurs. Les présents standards n’existeraient pas sans l’engagement inébranlable d’autant d’entre vous. Vous avez les remerciements de notre secteur, pour vos contributions lors de la révision, ainsi qu’au fil de ces deux dernières décennies.

Nous espérons pouvoir continuer ce travail important, tout en continuant d’apprendre avec vous, lorsque vous utiliserez ce manuel !

Martin McCann
Président du comité exécutif de Sphère
Christine Knudsen
Directrice exécutive

Remerciements

Le chapitre afférent aux Abris et à l’habitat est dédié à la mémoire de Graham Saunders, auteur dudit chapitre dans les éditions de 2004 et 2011 et conseiller au début de éla-boration de l’édition 2018.

Graham était un véritable humanitaire, ainsi qu’un réel défenseur du secteur des Abris. Sa vision, son leadership et son énergie infatigable ont contribué à positionner les questions afférentes aux abris humanitaires, ainsi qu’à façonner le terrain pour les générations futures de praticiens de ce secteur. Il s’est efforcé en permanence d’améliorer notre pratique et de professionnaliser le secteur. Il nous manquera énormément, en tant que pionnier, professionnel et ami.

La présente édition du manuel Sphère est le fruit du processus de consultation le plus varié et le plus étendu dans l’histoire de Sphère. Près de 4 500 commentaires en ligne ont été reçus de 190 organisations, et plus de 1 400 personnes ont participé à 60 évènements présentiels organisés par des partenaires dans 40 pays. Sphère salue avec gratitude l’étendue et la portée des contributions apportées, y compris celles d’ONG nationales, locales et internationales, d’autorités et de ministères locaux, des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, d’universités, des organisations des Nations unies et de praticiens individuels.

Le processus de révision a été coordonné par le bureau de Sphère. Les chapitres individuels ont été rédigés par des auteurs principaux, avec le soutien interdisciplinaire d’experts thématiques désignés et de spécialistes du secteur humanitaire. La plupart des auteurs et des experts thématiques ont été proposés par leurs organisations d’origine, dévouant leur temps et leurs efforts sous la forme d’une contribution en nature.

Des groupes de rédaction et des groupes de référence ont été mis en place pour aider les auteurs et les experts thématiques dans leur travail. Sphère salue la précieuse contribution de toutes ces personnes pendant les années 2017 et 2018. Une liste complète de l’ensemble des membres du groupe de travail et du groupe de référence est disponible sur le site Internet de Sphère : spherestandards.org. Les auteurs principaux et les experts sont indiqués ci-dessous.

Les chapitres de base

  • Charte humanitaire et annexe 1 : Dr Mary Picard

  • Principes de protection : Simon Russell (Global Protection Cluster) et Kate Sutton (Humanitarian Advisory Group)

  • Norme humanitaire fondamentale : Takeshi Komino (CWSA Japon) et Sawako Matsuo (JANIC)

Chapitres techniques

  • Eau, assainissement et promotion de l’hygiène : Kit Dyer (NCA) et Jenny Lamb (Oxfam GB)

  • Sécurité alimentaire : Daniel Wang’ang’a (WVI)

  • Nutrition : Paul Wasike (Save the Children USA)

  • Abris et habitat : Seki Hirano (CRS) et Ela Serdaroglu (FICR)

  • Santé : Dr Durgavasini Devanath (FICR), Dr Julie Hall (FICR), Dr Judith Harvie (Corps médical international), Dr Unni Krishnan (Save the Children Australia), Dr Eba Pasha (indépendante)

Vulnérabilités, capacités et contexte opérationnel

  • Enfants et protection de l’enfance : Susan Wisniewski (Terre des Hommes)

  • Personnes âgées : Irene van Horssen et Phil Hand (HelpAge)

  • Genre : Mireia Cano (GenCap)

  • Violences sexistes : Jeanne Ward (indépendante)

  • Personnes handicapées : Ricardo Pla Cordero (Humanity and Inclusion)

  • Personnes vivant avec et affectées par le VIH : Alice Fay (HCR des Nations unies)

  • Santé mentale et soutien psychosocial : Mark van Ommeren (OMS) et Peter Ventevogel (HCR des Nations unies)

  • Crises prolongées : Sara Sekkenes (PNUD)

  • Contextes urbains : Pamela Sitko (WVI)

  • Coordination civilo-militaire : Jennifer Jalovec et Mark Herrick (WVI)

  • Environnement : Amanda George et Thomas Palo (Croix-Rouge suédoise)

  • Réduction des risques de catastrophe : Glenn Dolcemascolo et Muthoni Njogu (UNISDR)

  • Aide monétaire et marchés : Isabelle Pelly (CaLP)

  • Gestion de la chaîne d’approvisionnement et logistique : George Fenton (Humanitarian Logistics Association)

  • Suivi, évaluation, redevabilité et apprentissage : Joanna Olsen (CRS)

Conseil de Sphère (Mai 2018)

Action by Churches Together (ACT) Alliance (Alwynn Javier) * Aktion Deutschland Hilft (ADH) (Karin Settele) * CARE International (Phillipe Guiton) * CARITAS Internationalis (Jan Weuts) * Humanitarian Response Network, Canada (Ramzi Saliba) * InterAction (Julien Schopp) * The International Council of Voluntary Agencies (ICVA) (Ignacio Packer) * Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FISC) (David Fisher) * Corps médicaux internationaux (CMI) (Mary Pack) * Fédération luthérienne mondiale (FLM) (Roland Schlott) * Office Africain pour le développement et la coopération (OFADEC) (Mamadou Ndiaje) * Oxfam International - Intermón (Maria Chalaux Freixa) * Plan International (Colin Rogers) * RedR International (Martin McCann) * Save the Children (Maxime Vieille, Unni Krishnan) * Sphere India (Vikrant Mahajan) * Armée du Salut (Damaris Frick) * World Vision International (WVI) (Isabel Gomes).

Tous nos remerciements également aux membres du Conseil qui sont à l’origine de la révision, qui ont guidé celle-ci et ont depuis quitté le Conseil, à savoir : Sarah Kambarami (ACT Alliance) * Anna Garvander (Church of Sweden/LWF) * Nan Buzard (ICVA) * Barbara Mineo (Oxfam International – Intermón) * Maxime Vieille (Save the children).

Donateurs

Outre les contributions des organisations du Conseil énoncées ci-dessus, le processus de révision du manuel a reçu d’autres financements de la part de :

Agence danoise pour le développement international (DANIDA) * Ministère allemand des affaires étrangères * Irish Aid * Gouvernement australien – Department of Foreign Affairs and Trade (DFAT) (Ministère des affaires étrangères et du commerce) * Direction générale pour la protection civile et les opérations d’aide humanitaire européennes de la Commission européenne (ECHO) par l’intermédiaire des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) * USAID’s Office of United States Foreign Disaster Assistance (Bureau de l’aide d’urgence en cas de catastrophe de l’USAID (OFDA) * Agence suédoise de développement international (SIDA) par l’intermédiaire de l’Église de Suède * - Direction du développement et de la coopération suisse (DDC) * Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCRNU) * United States Department of State Bureau of Population, Refugees and Migration (United States Department of State Bureau of Population (US-PRM) (Bureau de la population, des réfugiés et des migrations du Département d’État américain).

Équipe de révision du manuel

Christine Knudsen, Directrice générale (Sphère)

Aninia Nadig, Advocacy and Networking Manager (Responsable des activités de plaidoyer et des relations) (Sphère)

Correcteurs : Kate Murphy et Aimee Ansari (Traducteurs sans frontières)

Coordinateurs de la révision : Lynnette Larsen et Miro Modrusan

Avec le soutien du personnel de Sphère :

Tristan Hale, Learning and Training Manager (Responsable de l’apprentissage et de la formation)

Wassila Mansouri, Networking and Outreach Officer (Chef des relations et de la sensibilisation)

Juan Michel, Communications Manager (Responsable des communications) jusqu’en septembre 2017

Barbara Sartore, Communications Manager (Responsable des communications) à partir d’octobre 2017

Loredana Serban, Administration and Finance Officer (Chef administratif et financier)

Kristen Pantano et Caroline Tinka, stagiaires

Aide à la consultation en ligne : Markus Forsberg (PHAP)

Aide à la traduction : Julie Mayans (FICR)

Conception du manuel : Non-linear (www.non-linear.com)

Édition, mise en page et production : Practical Action Publishing (www.practicalactionpublishing.org)

À plusieurs stades du processus de révision du manuel, une aide supplémentaire a été fournie par James Darcy, Malcolm Johnston, Hisham Khogali, Ben Mountfield, Dr Alice Obrecht, Ysabeau Rycx, Panu Saaristo, Manisha Thomas et Marilise Turnbull.

Points focaux Sphère ayant organisé des consultations de révision présentielles :

ADRA Argentina (Consultation régionale avec les ADRA d’Amérique du Sud)

Organe de coordination de l’Agence d’Afghan Relief (Afghanistan)

Alliance of Sphere Advocates in the Philippines (ASAP) (Alliance des défenseurs de Sphère aux Philippines)

Amity Foundation (membre du Groupe de travail sur les standards de bénévolence, Point focal pour la Chine)

BIFERD (République démocratique du Congo)

Community World Service Asia (Thaïlande et Pakistan)

Daniel Arteaga Galarza* avec Secretaría de Gestión de Riesgos (Équateur)

Dr Oliver Hoffmann* avec le Point focal de Sphère pour l’Allemagne

Grupo Esfera Bolivia

Grupo Esfera El Salvador

Grupo Esfera Honduras

Illiassou Adamou* avec le Sous-groupe pour la protection de l’enfance (Niger)

Indonesian Society for Disaster Management (MPBI) (Société indonésienne pour la gestion des catastrophes)

Institut Bioforce (France)

InterAction (États-Unis d’Amérique)

Inter-Agency Accountability Working Group (Groupe de travail inter-agences sur la redevabilité (Éthiopie)

Conseil des ONG coréennes pour le développement et la coopération internationale (République de Corée)

Sphere Community Bangladesh (SCB)

Sphere India

Forum ukrainien des ONG

PNUD Chili

*Points focaux individuels